Nous avons détecté que le Français est votre langue.
Van taal veranderen | Change language | Sprache wechseln

La Foire de Libramont

La Foire agricole, forestière et agroalimentaire de Libramont est une gigantesque exposition en plein air qui accueille chaque année plus de 220 000 visiteurs, 800 exposants et 5000 marques sur un site de 300 000 m².

Un événement unique

Elle est une vitrine exceptionnelle de la ruralité qu'elle aborde sous de nombreux aspects : le machinisme, l'élevage, la forêt, l'agroalimentaire, l'horticulture ou encore la recherche, l'éducation et la culture.

Sa gestion durable en fait une foire " verte ". Recyclage, végétalisation du site et énergie renouvelable sont au centre des préoccupations.   

Ces approches en font un événement sans pareil en Europe.

Un événement aux multiples facettes

Libramont
 a lieu tous les ans le dernier week-end de juillet. Elle est suivie une année sur deux de Demo Forest et tous les quatre ans de la Journée de l'Herbe. La prochaine édition de la Foire aura lieu du 28 au 31 juillet 2017, sous le slogan "Cultivons le climat".

Demo Forest se déroulera les 1 et 2 août 2017 en forêt de Bertrix. Toute l'information se trouve sur www.demo-forest.be

Actualités

212.173 MERCIS

Merci à tous nos visiteurs qui ont fait de cette 83ème Foire de Libramont un immense succès !

 

 


Cultivons le climat !

En 2017, à Libramont, cultivons le climat tous ensemble !

Les terres agricoles et les forêts stockent le carbone. De nombreuses études ont montré que les stocks de carbone dans les terres agricoles sont très importants en regard de leurs émissions.

Libramont est un espace de solutions pour les secteurs agricole et forestier, et également un espace de dialogue et de rencontres du monde agricole et forestier avec le consommateur. Le choix des thématiques s’inscrit dans cet objectif et permet d’animer le débat autour de grands sujets de société.

En 2016, nous avions choisi le gaspillage alimentaire, c’était entre autre l’occasion de faire réfléchir les consommateurs sur la valeur à donner à leur alimentation et donc sur la rémunération équitable à assurer à ceux qui la produisent.

2017 étant une année agricole et forestière (Demo Forest, les 1 et 2 août en forêt de Bertrix) et les changements climatiques étant une réalité avec des impacts sur ces deux secteurs, le choix du thème s’est naturellement imposé : en 2017, cultivons le climat !

En effet, qui, même dans notre pays au climat plutôt tempéré et souvent variable, peut affirmer ne pas être impacté par les changements climatiques alors que la température a augmenté de 2,3 °C à Uccle en un peu plus de 100 ans.

Si nous ne modifions par nos comportements, la température continuera à augmenter au niveau mondial pour dépasser de 3,6° C celle qui régnait à la fin du 19 ° Siècle.

Une hausse de près de 4°C étant ingérable au niveau de ses conséquences géopolitiques, les décideurs mondiaux se sont fixés comme objectif, dans le cadre de l’accord de Paris, de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre afin de maintenir la hausse de température en dessous de la barre des 2° C.

La Belgique a pris l’engagement, lors du sommet de Paris, de réduire ses émissions de carbone de 80 % d’ici 2050.

L’agriculture représente un peu moins de 10 % des émissions de gaz à effet de serre et c’est le secteur qui devra réaliser le moins d’efforts de réduction.

L’habitat, par exemple, devra réduire son impact carbone de 87 % d’ici 2050. Le bois avec ses qualités isolantes largement reconnues a donc un potentiel important qui s’ouvre à lui.

Le secteur énergétique, où il est prévu de réduire à quasi 0 la proportion d’énergie fossile, ouvrira de nombreuses possibilités de valorisation de la biomasse agricole et forestière. Le débat sur la concurrence entre le bois d’œuvre et le bois énergie sera évidemment un des sujets de discussion de cette thématique.

La problématique des gaz à effet de serre est quasi uniquement envisagée sous l’angle des émissions. Par contre, on aborde très peu la question des stocks de carbone.

Or, une étude présentée lors du sommet des producteurs du 30 mars nous a montré que les stocks de carbone des terres agricoles et forestières sont très importants en regard des émissions de ces secteurs (environ 70 années d’émissions stockées pour le secteur agricole)

De plus, en particulier en ce qui concerne les zones d’élevage, ces stocks sont en croissance.

L’ensemble des éléments scientifiques présentés lors de cette journée du 30 mars nous ont démontré si besoin était qu’il était légitime vis-à-vis des consommateurs de profiter de la Foire pour les informer qu’en mangeant local et en consommant du bois local, ils font du bien au climat.

Ce bilan plus que flatteur ne doit pas empêcher notre agriculture et notre sylviculture de continuer à faire des efforts pour diminuer leur empreinte carbone, ne fut-ce qu’en raison des conséquences des changements climatiques : plus souvent des périodes de sécheresse, des épisodes pluvieux plus violents, …. qui les impactent bien plus que de nombreuses autres professions.

Les impacts des changements climatiques sur l’agriculture et la sylviculture et surtout les moyens de s’y adapter feront, nous en sommes certains l’objet de nombreuses discussions professionnelles lors de la Foire et de Demo Forest et c’est vous, exposants qui devez être les promoteurs de ces solutions pour gérer les coulées de boues, les nouvelles maladies et plantes invasives, pour choisir les meilleures essences forestières pour aujourd’hui mais surtout pour demain.

Nous souhaitons, au travers de ce thème, vous inciter à voir les changements climatiques non pas comme une fatalité mais comme une opportunité de renforcer votre présence aux côtés des agriculteurs et des sylviculteurs pour les aider à relever ces défis et à renforcer leur place dans notre société.

Foire de Libramont | Rue des Aubépines, 50 | B-6800 Libramont | + 32 (0) 61 23 04 04
Sur le site de Libramont Exhibition & Congress